galop 1

Les robes du cheval

INTRODUCTION:

La robe d'un cheval est caractérisée par la couleur des poils, des crins (crinière et queue) et des extrémités (nez, membres). Il existe 12 principales robes (4 robes simples et 8 robes composées) que nous allons étudier dans cet article.

LES ROBES SIMPLES: NOIR: Robe, crins et extrémités noirs.

BLANC Robe, crins et extrémités blancs.

ALEZAN Robe, crins et extrémités marrons ou fauves allant du clair au foncé.

CAFE-AU-LAIT Robe, crins et extrémités café-au-lait.

LES ROBES COMPOSEES:

I. Robes composées à deux couleurs séparées Un cheval a une robe composée à deux couleurs séparées si ses crins et ses extrémités sont noirs.

Il y a les robes Baies, Souris et Isabelles. 

Bai: marron avec crins et extrémités noirs.

SOURIS Robe grise unie, crins et extrémités noirs.

ISABELLE Robe café-au-lait, crins et extrémités noirs.

LOUVET Robe, crins et extrémités alezans et noirs.

GRIS Robe, crins et extrémités blancs et noirs.

AUBERE Robe, crins et extrémités alezans et blancs.

III. Robe composé à deux couleurs par plaques Une robe composée à deux couleurs par plaques est appelée “Pie”

IV. Robe composée de trois couleurs La robe rouanne est particulière, car elle est composée de trois couleurs. ROUAN Robe, crins et extrémités peuvent être blancs, alezans et noirs.

Soins

  • Aborder, mettre un licol, attacher
  • Effectuer un pansage élémentaire
  • Amener sa monture en filet en main sur le terrain
  • Débrider, desseller

Au pas

  • Rechercher son équilibre assis (E)
  • S’arrêter (A)
  • Partir au pas (A)
  • Entretenir le pas (A)
  • Conduire sur des courbes larges (T)

Au trot

  • Découvrir son équilibre (E)
  • Partir au trot (A)
  • Entretenir le trot (A)
  • Revenir au pas (A)

Au galop

  • Découvrir son équilibre (E)

Voici le matériel de pansage :

  • Les étrilles : il en existe de différentes formes et taille. L’étrille la plus courante est l’étrille à picot, en caoutchouc. Il existe aussi l’étrille finlandaise (à picots durs, qui ressemble à une brosse) et l’étrille américaine, faite de cercles crantés en fer, qui permet de bien décoller la boue mais qui est à éviter sur les chevaux à peau sensible. On voit parfois aussi l’étrille brésilienne, fait de rangées droites de crans en fer alignés.
JPG - 4.9 ko
Etrille finlandaise

JPG - 3.9 ko
Etrille à picots caoutchouc

JPG - 4.8 ko
Etrille américaine

  • Les brosses nylon : on différencie le bouchon, à poil ras et courts, des brosses douces, à poils très courts et doux et les bouchons suédois, à longs poils doux.
JPG - 4.6 ko
Bouchon

JPG - 6.1 ko
Bouchon finlandais

JPG - 3.6 ko
Brosse douce

  • Soins des crins : Pour les crins, en plus des brosses nylon, on peut utiliser soit le peigne pour affiner la crinière, soit une brosse à cheveux classique pour de grandes crinières.
JPG - 3.7 ko
Brosse à cheveux

JPG - 2.3 ko
Peigne à crins

  • Soins des pieds : Le principal matériel de pansage pour les pieds est le cure-pied (avec ou sans brosse), mais il y a aussi des brosses à pied
JPG - 3.6 ko
Cure-pied à brosse

JPG - 3 ko
Brosse à pied

  • Autre : de nombreux autres matériels existent. On peut par exemple citer le couteau de chaleur pour enlever l’eau, l’éponge, le rouleau de massage....
JPG - 5.6 ko
Couteau de chaleur

JPG - 3.1 ko
Eponge

JPG - 4.1 ko
Rouleau de massage

Tout ceci se met en général dans une mallette de pansage

JPG - 14.3 ko
Mallette de pansage

 

Mesures de Sécurité

Le cheval : une proie

Le cheval est un animal herbivore. Ses proies ne bougent donc pas. Par contre, les carnivores, eux, se nourrissent des herbivores. De ce fait, le cheval est une proie et s’il a survécu jusqu’à nous c’est grâce à un grand instinct de survie.

Pour se protéger des prédateurs, le cheval a mis en place plusieurs techniques :

  • le camouflage : ce système n’est pas très développé mais les chevaux ont tendance à être plus clairs en hiver, en particulier dans les zones où il y a de la neige
  • la prévention : le cheval a de très bons sens et est toujours attentif à ce qui se passe pour pouvoir réagir au moindre doute, et peut donc surprendre son cavalier qui n’a encore rien vu/entendu
  • la fuite : moyen préféré de défense du cheval qui pour cela possède une bonne vitesse et une bonne endurance (d’ailleurs, ne pas oublier que le poulain peut suivre sa mère au bout de quelques heures pour justement fuir les prédateurs)
  • l’attaque : c’est son dernier recours lorsqu’il ne peut pas fuir. Pour cela, il possède de redoutables sabots qu’il sait très bien envoyer en l’air et en cas de besoin peut aussi se servir de ses dents.

Ne jamais oublier ceci lorsqu’on décide d’être avec un cheval, car celui-ci fait généralement dans les 500 kgs et peut donc se défendre s’il se sent agressé !!!! Il faut donc à tout prix éviter de l’agresser ou de lui faire peur.

L’abord

Ne jamais aborder un cheval par l’arrière ni le surprendre en l’abordant violemment. Au contraire, le prévenir de son arrivée. En effet un cheval ne voit pas derrière lui et peut être surpris et botter.

Toujours faire attention lorsque l’on approche un cheval que l’on ne connaît pas : il peut être agressif et mordre, particulièrement au moment des repas. De plus, dans les prés, les chevaux respectent une hiérarchie très stricte et peuvent se battre en votre présence, attention donc de ne pas prendre de « coups perdus » destinés aux autres chevaux.

Ne jamais courir ou jouer ou crier vers des chevaux. Vous risqueriez de leur faire peur et de les obliger à fuir ou à se défendre.

Au pré ne jamais se mettre à portée des postérieurs mais aborder le cheval tranquillement vers la tête en arrivant par le coté.

A pied

Toujours précéder son cheval, en particulier dans les endroits étroits ou dangereux.

Ne pas laisser des chevaux qui ne se connaissent pas se sentir, ils risqueraient de se mordre ou se battre même si vous êtes à coté.

Lorsqu’on lâche un cheval au pré, il faut d’abord le placer face à la porte à l’intérieur du pré, puis lui enlever son licol, de manière à ne pas se faire renverser ni tracter si celui-ci se décide à rejoindre ses amis au grand galop en coups de cul.

A cheval

Toujours se protéger lorsque l’on monte en portant une bombe et une tenue adaptée (pas de cuisses à l’air ou de talons !).

Toujours garder ses distances avec un cheval que l’on suit (la distance idéale entre deux chevaux est la longueur d’un cheval) sinon les chevaux risquent de se botter pour affirmer les liens hiérarchiques.

En carrière, priorité à l’allure la plus rapide, ou à allures égales, à celui qui est à main gauche (attention, la règle était avant à la priorité à droite, en cas de doute demander avant).

Dans tous les cas, il faut suivre les recommandations des moniteurs ou responsables.

 

Les disciplines classiques

Les principales disciplines en France sont les trois grandes disciplines olympiques :

  • le dressage
  • l’obstacle
  • et le concours complet.

Mais l’équitation classique c’est aussi le cross, le hunter, la haute école.

Les disciplines western

Le reining est la première discipline western a rentrer aux jeux olympiques. Cependant il existe une multitude de disciplines western comme :

  • la course de baril
  • le cutting
  • les poles
  • le horsemanship
  • ...

L’attelage

Il existe différentes disciplines dans lesquelles les chevaux sont attelés, seuls, en tandem, en paire, à 4, 6 ou même plus.

On distingue les épreuves de maniabilité, le dressage, les marathons et les épreuves de style.

Les équitations de travail

Le cheval a souvent servi à garder les animaux. Si la branche américaine c’est bien développée et est connue (équitation western), en Europe aussi nous avons des disciplines de travail :

  • la doma vaquera, ibérique
  • l’équitation camargue
  • yabusame et le yoseikan bajutsu, japonais

De plus le cheval est encore utilisé pour aider l’homme

  • le débardage en forêt
  • le travail aux champs
  • la police montée et les patrouilles équestres

Les jeux d’équipe

L’équitation n’est pas simplement un sport de solitaire, on trouve aussi des disciplines dans lesquelles s’affrontent des équipes :

  • horse ball
  • polo
  • pony games et mounted games

Les disciplines d’extérieur

Les cavaliers aiment souvent découvrir la nature autour d’eux et des disciplines se déroulent principalement à l’air libre. C’est le cas par exemple pour :

  • l’endurance
  • le TREC
  • les balades et rando
  • la chasse à courre
  • le ski-joering
  • les courses (attelées ou montées, sur le plat ou les steeple, au galop, au trot ou à l’amble)

Le travail à pied

De nombreuses disciplines sont issus du travail à pied :

  • l’équitation éthologique (les chuchoteurs)
  • le travail en longe ou en liberté
  • les longues rênes
  • L’équifeel

Les autres disciplines

Il existe des disciplines qu’on ne peut classer nulle part :

  • La voltige
  • La monte en amazone
  • L’équifun
  • les spectacles

Maintenant passez bien votre galop 1

Yannick de WildeLangue tirée

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site